Session du 3-5 février 2021 – Intervention de B. HAVARD sur l’environnement

M. le P., mes CC. Quelques mots sur ce rapport au sujet de la MNE. Vous le dites, 2021 verra le débouché de l’étude de programmation. Peut-on en savoir un peu plus sur le planning de ces travaux importants ? Chaque année, je dis quelques mots sur le rucher départemental conservatoire de l’abeille noire géré par l’ANC. Il fêtera son 10ème anniversaire le 13 juin prochain. Je suis toujours surpris qu’il n’y soit jamais fait référence dans ce rapport. Sachez que le cheptel en a été reconstitué grâce à l’intervention de deux habitants de Sallenelles récemment formés au rucher école de Mondeville. Le rucher est désormais parfaitement entretenu. Ce qui ne manquera pas de vous faire plaisir, M. le P. c’est que ce rucher a fourni 3 colonies à la ville de Bayeux dans le cadre de l’Abeille Sentinelle de l’Environnement (ASE). Il comporte donc actuellement 7 ruches peuplées et sera prochainement augmenté pour revenir à son effectif initial de 10 ruches. Certaines animations qui n’ont pu avoir lieu en raison du Covid. Seules celles d’août ont été permises en raison du très beau temps et la ruchette pédagogique transparente ainsi que la dégustation comparative de miels ont remporté, comme de coutume, un succès très vif. Concernant l’abeille noire, je veux porter à votre connaissance ce chiffre que vous attendez avec impatience : ce sont 462 reines ont été produites à partir de souches sélectionnées dans le département. Enfin, et je sais que vous y serez sensible, je veux vous faire savoir les très bons résultats de l’étude effectuée par le professeur Garnery du CNRS de Gif-sur-Yvette à partir de prélèvements d’abeilles effectués dans des zones choisies, à l’intérieur desquelles l’abeille noire a été répandue depuis 2012 (date l’inauguration officielle du rucher de Sallenelles).L’analyse de l’ADN de ces avettes révèle que la population d’abeilles du Calvados échantillonnée en 2020 présente 92% de race d’abeille noire. C’est un résultant excellent qui place notre département en haut du tableau. Enfin un classement qui nous rassemble ! C’est le fruit des bénévoles de cette association que je veux remercier. Afin de pérenniser la sauvegarde de ce trésor patrimonial, l’ANC, avec l’appui de la Région, doit officialiser le statut de conservatoire pour la zone dont Sallenelles est le centre. Une autre zone présente également les critères de conservatoire ; la zone de Montpinçon. Les élus et les apiculteurs de la zone de Sallenelles vont être informés de cette mesure et une inauguration officielle publique avec intervention du professeur Garnery doit être organisée dès que possible. Je pourrai vous prêter ma combinaison si vous souhaitez y participer. Voilà les quelques mots sur ce rucher qui, à mon avis, a toute sa place dans le chapitre de nos politiques consacrées à la valorisation et la préservation de l’environnement. Pour tenter de vous en convaincre et comme je l’avais fait lors du lancement du rucher départemental, je me permets de vous offrir un pot de miel en rappelant que pour produire ces 500 g de ce délicieux produit, les abeilles ont butiné des centaines de milliers de fleurs et ainsi ont participé à leur fécondation et donc à la biodiversité et qu’elles ont dû parcourir entre 20 000 et 30 000 km. Je vous remercie.

Archives
Abonnez-vous!

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!