Intervention de Marc BOURBON Délégations portuaires

Monsieur Le Président, Cher Président, Chers Collègues, Dans ce bilan annuel des délégations de service public au profit des ports, nous ne pouvons que constater la constance des éléments de rapport d’une année sur l’autre, avec des analyses positives qui confortent plusieurs d’entre-eux, et inversement, la mise en exergue accrue des faiblesses ou risques pour d’autres. Cette année supplémentaire écoulée, nous rapproche de l’échéance de plusieurs délégations. Sommes-nous en capacité d’anticiper le devenir de ces délégations, notamment pour les ports de plaisance de DIVES-CABOURG et COURSEULLES SUR MER ? Pour ce dernier, malgré une fréquentation constante d’un bon niveau, l’encours de la dette dépasse le million d’Euros, les emprunts contractés vont au-delà des 10 ans du terme de la délégation. De plus, des investissements imminents au titre de l’amélioration des infrastructures s’imposent, en ayant recours de nouveau à l’emprunt. La fin de la délégation est prévue fin 2021 et laisse dans l’incertitude les 8 agents au service de ce port ? Pensez-vous qu’il soit judicieux d’attendre son échéance pour activer un processus de remise à plat? N’est-il pas possible d’anticiper et de sécuriser au plus vite le devenir de ce port de plaisance, qui constitue un équipement de référence pour notre Département ? Des mesures structurelles semblent être appropriées, il serait opportun de les définir, de les mettre en œuvre dans les meilleurs délais en concertation avec la commune de COURSEULLES. Je vous remercie pour votre attention et votre réponse.

Archives
Abonnez-vous!

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!