Transports scolaires : La majorité départementale s’entête à malmener le porte-monnaie des familles

Lors de la session du Conseil général lundi 25 juin, les élus d’opposition ont à nouveau interpellé le Président du Conseil général et sa majorité sur la question des transports scolaires et la très forte augmentation des tarifs décidée brutalement et sans concertation.

Face à la mobilisation des parents qui ont manifesté hier devant le Conseil général et dont une délégation a été reçue par les élus socialistes et radicaux, les élus d’opposition ont à nouveau demandé que cette décision d’augmentation soit réexaminée.

Devant l’intransigeance du Président du Conseil général, ils ont réclamé avec insistance que l’augmentation soit lissée dans le temps. Plus globalement, les élus d’opposition estiment que la tarification de ce transport scolaire devrait tenir compte des revenus des familles et être calculée en fonction du quotient familial.

Là encore, le président du Conseil général est resté sur ses positions et a seulement concédé une possibilité de paiement en 2 fois (juin et février 2013) pour les parents. Le minimum aurait été de proposer un paiement échelonné sur dix mois. Cette réponse n’est absolument pas satisfaisante, les familles vont devoir subir une lourde augmentation alors que beaucoup connaissent déjà des difficultés de pouvoir d’achat.

Au moment où le gouvernement vient de décider une revalorisation de 25% de l’allocation de rentrée scolaire, on pouvait attendre une attention plus forte sur les difficultés des familles de la part du Conseil général.

Archives
Abonnez-vous!

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!