Session février 2020 – Intervention Bertrand HAVARD sur environnement

Rapport C5 – Valoriser et préserver l’environnement

M. le Président, mes Chers Collègues, Trois remarques sur ce rapport : Premièrement, j’approuve votre proposition de mieux valoriser la MNE de Sallenelles mais il y a un sujet dont vous ne parlez plus depuis plusieurs années dans les rapports c’est la présence d’une rucher conservatoire de l’abeille noire adossé à la MNE créé en 2011. Vous n’en dites que quelques mots peu explicites dans le Rapport annuel en matière de développement durable et de transition écologique. Et pourtant, nous avons là une occasion de mettre en avant une politique de protection de l’espèce apis mellifera mellifera exemplaire pour lequel nous avons été pionniers. Ce rucher, s’il a connu il y a deux ans des difficultés en raison de l’infestation par la loque américaine puis au décès brutal du bénévole qui entretenait les colonies, il a repris son activité l’année dernière et fera partie des deux ruchers de production d’abeilles noires dans le cadre du projet régional APINOIRE NORMANDIE qui s’inscrit dans le cadre du plan de préservation des races patrimoniales normandes. Nous aurions tout intérêt à mieux valoriser ce rucher créé très en amont de l’action de la Région et à mieux accompagner l’Abeille Normande du Calvados qui, comme chaque propose des animations au public à la MNE et ailleurs et mène le travail de reproduction de la souche d’abeille noire. Cette année, ce sont quelque 550 reines qui ont pu être fournies aux apiculteurs. L’ANC effectue des travaux importants de prélèvements et de mesures en lien avec le le docteur Garnery, du CNRS de Gif-sur-Yvette. Je vous propose de programmer une rencontre avec les différents acteurs concernés pour mieux répondre aux enjeux que représente ce rucher départemental. Le deuxième point concerne les conventions d’objectifs avec les associations naturalistes. Vous proposez de formaliser les partenariats avec le GMN (Groupe Mammalogique Normand) et le GRETIA (Groupe Régional d’Etudes des invertébrés Armoricains). Je suis surpris de ne pas voir de convention avec le GONM (Groupe Ornithologique Normand). Or cette association est, me semble-t-il un partenaire important du département et assure le suivi de réserves telles que celle de Saint-Pierre du Mont par exemple. Pouvez-vous nous dire si cela est en projet ? Enfin dans le volet « accompagner les territoires, je pense que nous pourrions développer l’aide à la sécurisation des accès aux collèges départementaux par les mobilités douces. L’enjeu est important de tout mettre en œuvre pour que les collégiens choisissent le vélo ou la marche à pieds dans de bonnes conditions de sécurité, avec des abris adaptés et de dimension suffisante. Nous serions ainsi au cœur de nos politiques en faveur des collégiens et de la transition écologique.

Archives
Abonnez-vous!

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!