Session du 24 juin 2019 – Intervention de Edith HEUZE sur congés des assistants familiaux : mise en conformité juridique

Monsieur le Président,

Chers collègues,

Un dossier difficile qui met en évidence une problématique de notre société liée aux métiers d’aide à la personne.

Des professionnels mal reconnus qui interviennent dans les domaines de l’éducation, de la santé, du vieillissement, de la solidarité ….

Ces métiers sont répartis entre les assistants familiaux plus communément appelés familles d’accueil, les auxiliaires de vie qui accompagnent au quotidien nos anciens et nous pouvons élargir aux aides- soignantes et infirmières.

Le point commun entre eux, c’est que ce sont tous des métiers fortement féminisés !

Le constat sur ce dossier qui traite des congés des assistants familiaux, c’est que les acquis de 2001 sont remis en cause sur l’aspect juridique. Force est de constater que nous sommes hors la loi et que nous devons nous corriger.

La négociation engagée avec les syndicats a permis des avancées mais au-delà de cette régularisation imposée par la loi, il faut traiter un problème de fond.

Il faut travailler à la reconnaissance de ces métiers.

Il faut travailler à une meilleure intégration de ces professionnels dans les équipes éducatives.

Il faut mener une réflexion pour permettre un temps de respiration pour ces emplois spécifiques.

Des réflexions sont en cours et doivent être prises en compte dans le futur schéma départemental de l’enfance et de la famille.

En attendant le résultat du travail qui doit être mené dans ce cadre, nous nous abstiendrons sur ce dossier.

Edith HEUZÉ

 

Archives
Abonnez-vous!

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!