Session du 18 novembre 2019 – Intervention de Marc BOURBON sur les Ports

Monsieur Le Président, Cher Président,

Cher(e)s Collègues,

Historiquement, contre l’avis de mon groupe, Monsieur Le Président, j’ai soutenu votre démarche, votre stratégie en faveur des ports de plaisance et de pêche en raison d’une grande attractivité, d’un intérêt économique potentiel pour le département du Calvados.

Pour la pêche et la réparation navale, la vitalité reconnue de ces 2 filières est aujourd’hui une réussite économique, l’engagement financier et l’appui logistique du Conseil Départemental ont été
déterminants et profitables à tous les acteurs.

A la lecture des différents rapports présentés ce jour relatifs à la gestion des ports de plaisance, j’observe que le contenu de ceux-ci suscitent de sérieuses alertes auxquelles nous nous devons d’être attentifs et réactifs.

Pour plusieurs ports de plaisance, le modèle actuel n’apporte plus une fréquentation satisfaisante, une efficacité attendue, et ne parlons pas de rentabilité ou de sécurité financière. L’attractivité de nos ports de plaisance et l’optimisation des services aux usagers semblent compromises. Pire ou plus grave, aucune assurance de la préservation des infrastructures portuaires ne peut être donnée, faute à une incapacité à entreprendre des investissements indispensables, de la particularité des délégations de service public en place, et d’un manque de perspectives et de vision des délégataires.

Maintenant, il me paraîtrait judicieux d’anticiper et de saisir les opportunités, d’être dans le pilotage, la maîtrise avant les échéances à venir des délégations de service public.

Il me semble qu’il nous faudrait imposer, dès à présent, des objectifs conformes à notre plan stratégique accompagnés d’investissements conséquents, et certainement, une gouvernance plus adaptée et mieux coordonnée pour relever les enjeux colossaux et défis stratégiques de demain.

A quoi sert d’imaginer et de réaliser le port du futur dans un modèle de gestion dépassé qui démontre ses faiblesses, ses limites en terme de gouvernance, de résultats, générateur à terme de menaces pour la bonne santé de nos équipements portuaires, mais aussi à l’image ou le rayonnement du Département du Calvados ? Cette question à tout son sens.

Je vous remercie pour votre attention et de vos réponses. 

 

 

Marc BOURBON

Pour le groupe d’opposition des élus socialistes.

 

Archives
Abonnez-vous!

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!