Session 20/11/2017 – Intervention d’Edith HEUZE sur la DM2

Monsieur le Président, Cher(e)s collègues,

Les ajustements de cette fin d’exercice qui nous sont présentés dans la DM2  confortent l’analyse que nous faisions lors du BP de Février dernier.

Si des questionnements légitimes liés à la contribution des collectivités au désendettement de l’état se posent, et ce pour les prochains exercices budgétaires, l’honnêteté intellectuelle amène à ajuster également les propos  « alarmistes » du début d’année.

En fonctionnement,

On enregistre des recettes en nette augmentation soit 14,1 M€ due en grande partie à la dynamique  des DMTO pour 10 M€. Également à relever,  la recette supplémentaire de 600 000 € issue de la taxe d’aménagement qui témoigne de la reprise du bâtiment avec un nombre croissant des permis de construire.

Nous pouvons donc constater ensemble que les dépenses supplémentaires de 5,2 M€ au titre de la politique de solidarité peuvent être correctement absorbées. Cette politique au cœur de nos missions est bien une action prioritaire en direction de nos aînés, des personnes handicapées ainsi que de la protection de l’enfance dans son ensemble.

En investissement,

L’annulation soulignée  de 12,1 M€ est due pour 1/3 au projet de déploiement de la fibre dont le retard important devient de plus en plus inquiétant et dommageable pour le territoire.

Par ailleurs, nous pensons que l’affichage sur les nouvelles politiques du département n’est pas suffisamment en adéquation avec les objectifs de réalisation des programmes. Pour exemple les contrats de territoire  et les politiques culturelles qui accusent respectivement – 1,6 M€ et – 976 068 €. Le retard pris dans la réalisation des programmes se ressent plus particulièrement dans les secteurs ruraux.

Plus globalement, nous confirmons notre choix d’investir en désaccord avec le vôtre d’affecter le solde excédentaire de 16 M€ au désendettement alors que les taux d’emprunt n’ont jamais été aussi bas.

Nous aurons donc l’occasion d’approfondir notre réflexion sur ces différents points en étant à nouveau force de propositions au prochain débat d’orientations budgétaires.

Enfin, en cohérence avec notre position au BP,  nous voterons contre la DM2 présentée.

Je vous remercie.

Archives
Abonnez-vous!

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!