Session 19/12/2019 – Intervention M. BOURBON sur le SDIS

Monsieur Le Président, Cher Président,

Monsieur Le Président du SDIS, Cher Xavier,

Mesdames, Messieurs les Collègues,

En compagnie de Christian Piélot, nous avons eu l’opportunité de nous déplacer dans le centre de secours de Bretteville sur Laize pour le visiter, échanger avec une vingtaine de sapeurs-pompiers volontaires. L’accueil a été chaleureux, la discussion constructive, sans animosité à l’égard du Conseil Départemental.

Nous avons vu un centre de secours avec des installations modernes, parfaitement entretenues, des véhicules et des équipements en très bon état qui permettent aux sapeurs-pompiers motivés de ce centre de réaliser de nombreuses interventions dans les meilleures conditions. Nous avons pu mesurer le dévouement, le sens du devoir de ces femmes et hommes qui portent avec fierté leur uniforme de service, et appréhender simultanément leurs doutes.

Aussi, je suis tenté de vous livrer aujourd’hui quelques réflexions personnelles, sans être un spécialiste de la gestion des services d’incendie et de secours. La crise qui a fait tache d’huile à plusieurs centres de secours, pourrait, ne pas être liée seulement à une insuffisance de moyens financiers, de moyens humains, mais aussi à des facteurs internes relationnels qui ont une grande valeur pour les pompiers volontaires.

Ce conflit m’a semblé préoccupant parce qu’il a fait perdre à des pompiers volontaires leurs repères, une juste reconnaissance de leur contribution précieuse à la protection de nos populations. En plus de la direction, des instances de gouvernance, il m’apparaîtrait opportun que les pompiers professionnels prennent en compte ce contexte fragile au sein du SDIS. Les pompiers professionnels participent au bon fonctionnement et au maintien du modèle de secours dans notre Département. Des volontaires se questionnent au sujet de leur engagement. Les pompiers professionnels sont les principaux garants d’une mixité harmonieuse avec leurs collègues volontaires. L’apport des professionnels est indispensable, ils ont le mérite de renforcer l’efficacité des volontaires sur les terrains d’opérations. Nous savons tous également, y compris les pompiers professionnels que, sans les volontaires, le système de défense de nos territoires ne pourrait fonctionner.

La sortie de crise est un soulagement partagé. La prise en compte des revendications est une bonne chose dans l’immédiat. Est-ce cependant suffisant et durable ? Il est judicieux de se poser la question avec un peu de recul.

Pendant le conflit, la suggestion d’un projet de service ou projet d’établissement élaboré en pleine concertation avec toutes les parties prenantes, assorti de moyens humains et financiers supplémentaires, était un élément clé. Cependant, à mon avis, il devrait également définir une nouvelle ligne managériale claire, des délégations de tâches qui intègrent davantage la dimension de la gestion des ressources humaines par la hiérarchie. Des rapports de proximité, de soutien, de confiance entre professionnels et volontaires doivent être renforcés pour plus de sérénité. Un management intermédiaire de qualité avec davantage d’implication, de communication de l’encadrement doit être réinstauré, sinon la cohabitation, les coopérations resteront difficiles, et un malaise de fond perdura. La transformation managériale pour l’acquisition future d’une autre culture humaine, une gouvernance opérationnelle rénovée constituent des enjeux primordiaux. Ils seront essentiels pour tous les collaborateurs du SDIS qui aspirent à exercer leurs missions en toute confiance, en symbiose avec un partage de compétences.

La solidarité des uns envers les autres ne peut être malmenée. Le sens du devoir de tous, la complémentarité nécessaire entre pompiers professionnels et pompiers volontaires constituent un socle inaliénable pour la préservation de notre modèle de défense incendie, de la protection optimale de nos concitoyens à laquelle nous sommes tous attachés.

Telles sont les réflexions que je souhaitais partager.

Je vous remercie de votre attention.

 

 

Archives
Abonnez-vous!

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!