Session 16 avril 2018 – Discours de Gilles DETERVILLE

Monsieur le Président, cher(e)s collègues,

Notre courte session d’aujourd’hui est consacrée à 3 dossiers qui ont un point commun, puisqu’ils traitent tous de l’aménagement du territoire avec son double corollaire :

  • Soutenir les initiatives qui contribuent à l’attractivité de notre département.
  • Favoriser une meilleure solidarité infra départementale.

Pour ce faire, nous devons nous prononcer sur 3 types de politiques qui visent à être cohérentes avec l’aide de divers outils institutionnels et financiers.

Le premier concerne la convention avec l’EPFN que nous approuverons parce que cet organisme a prouvé par le passé son efficacité.

Le second concerne le 3ème avenant à la DSP de TUTOR COVAGE passée en 2012, à propos de laquelle nous émettrons remarques et réserves comme nous le faisons d’ailleurs depuis 6 ans.

Le troisième concerne la mise en place de critères de financement pour des projets renforçant le rayonnement du Calvados et à propos duquel, là aussi, nous vous ferons part de nos interrogations.

Je profite de ma courte intervention, pour redire nos craintes à propos de la fracture numérique.

Comme toute administration, nous modernisons et nous dématérialisons de plus en plus nos procédures vis-à-vis de nos concitoyens.

Le défenseur des droits Jacques TOUBON a eu raison de rappeler tout récemment que cette fracture ne se résorbait pas, bien au contraire.

Dans le cadre de nos politiques sociales, nous allons devoir réactualiser 2 schémas d’importance : le schéma de l’autonomie et le PDI/PTI.

Pendant qu’il est encore temps et par rapport à ces publics fragiles que sont les personnes âgées dépendantes, les personnes en situation de handicap et les allocataires du RSA, mettons en œuvre un grand plan départemental d’inclusion numérique.

Nous sommes parfaitement au cœur de notre mission de solidarité.

Des initiatives sont prises ici ou là, à nous de les conforter, de les mettre en cohérence et de les multiplier sur tout notre territoire.

Si le conseil départemental ne le fait pas, on peut se demander qui le fera.

Je vous remercie.

Archives
Abonnez-vous!

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!