Intervention liminaire de Clotilde VALTER, Présidente du Groupe lors de la session du 24 novembre

Monsieur le Président,

Une fois de plus vous avez abordé notre session non pas avec le sérieux et la sagesse qui s’imposent au Président de l’exécutif d’une collectivité importante confrontée à une situation difficile mais à un candidat en campagne, ce que vous faites depuis votre élection en avril 2011.

Vous dites notamment a la presse que 2015 sera une année « fantastiquement difficile ». Nous ne savons pas vraiment ce que vous voulez dire. Le dictionnaire nous dit pour le mot « fantastique » : « crée par l’imagination ». Peut être faites-vous référence à ce monde fantastique qu’aimaient les grands romantiques.

Parmi les monstres auxquels vous faites référence nous en identifions au moins 9 qui ne préoccupent pas l’imagination des Calvadosiens mais pèsent sur leur quotidien. Et c’est à ces questions, Monsieur le Président, que nous vous demandons de répondre.

1ère question

Pourquoi avez vous décidé de reporter la construction du nouveau collège de Mondeville, engagement pris en 2009 et que vous aviez personnellement confirmé ensuite et sur lequel vous revenez aujourd’hui dans des conditions peu honorables ? Avez-vous décidé de revenir sur la politique engagée depuis des années par le Conseil général pour qui les collèges étaient une priorité ? Après la fermeture du collège Jacquard et celle du collège Lemière quelle sera la prochaine victime ?

2ème question

Pourquoi dans le document définissant les orientations budgétaires pour 2015 évoquez-vous la vente des locaux du restaurant inter-administratif de Caen alors que vous avez en mai 2013 reconduit la convention qui vous lie jusqu’en 2022 au gestionnaire et qu’à aucun moment vous n’avez évoqué avec lui cette hypothèse ?  Nous avons du mal, Monsieur le Président à suivre la méthode qui est la votre ? Pourriez-vous s’il vous plait nous la préciser ? Avez-vous s’il vous plait un dossier à nous communiquer ?

3ème question

Pourquoi décidez-vous de geler les tarifs des établissements du secteur social et médico-social sans en avoir -semble-t-il- averti au préalable les directeurs ?

4ème question

Pourquoi avoir attendu que les compétences du Conseil général soient en débat pour développer un service d’ingénierie du territoire que d’autres ont mis en place depuis 15 ans ? Quelles sont vos intentions précises s’agissant des équipes d’ingénierie développées au sein des Pays ?

5ème question

Pourquoi engagez vous le Conseil général dans un projet de Data Center ? Sous-louer des locaux relève-t-il de notre compétence ? Assurément non ! Quel est alors l’objectif ? Ce n’est pas très clair sauf si l’on comprend qu’il s’agit de faire concurrence aux autres collectivités que sont l’agglomération caennaise et la région ? Est-ce bien là notre rôle ?

6ème question

Où en êtes vous avec le Service Départemental d’Incendie et de Secours en crise depuis des mois ? Où en êtes-vous de vos échanges avec les sapeurs pompiers s’agissant du dispositif de secours à mettre en place dans l’agglomération caennaise ?

Où en êtes-vous de l’école des sapeurs pompiers de Vire qui avait fait couler beaucoup d’encre il y a quatre ans ? L’équilibre financier est-il aujourd’hui atteint ?

– pourquoi avoir établi un calendrier d’élaboration du SDACR à marche forcée après avoir repoussé à plusieurs reprises son actualisation ? Pourquoi y a-t-il désormais urgence ?

7ème question

Où en êtes vous dans l’avancement des groupes de travail que vous avez mis en place sur les questions concernant la à fois les personnes âgées et les personnes handicapées suite aux décisions prises en début d’année et contestées par les associations ?

8éme question

Pouvez-vous dresser un état d’avancement du déploiement du haut débit dans notre département près de trois ans après son lancement ? Pouvez-vous nous dire très précisément où en est la réalisation, commune par commune, de la programmation que vous aviez annoncée aux élus et aux habitants ? Combien d’abonnés sont-ils aujourd’hui couverts ?

9ème question

Pourquoi avez vous demandé aux services de l’Etat de relancer une consultation sur le projet de déviation de Canapville sans que les membres du Conseil général en aient été informés et sur quelles bases l’avez vous fait sachant que la commission nationale des paysages naturels avait rejeté le projet que vous lui aviez déjà soumis ? Alors que nous examinons aujourd’hui les orientations budgétaires pour 2015 et alors que tous nos projets routiers ont été considérablement amputés, pourriez vous s’il vous plait nous dire sur quel montant d’investissement vous travaillez ?

Voilà, Monsieur le Président, ce que nous attendons de cette session et soyez en sur, en répondant à ces questions vous répondrez aux préoccupations des habitants de notre département.

Je vous remercie.

Archives
Abonnez-vous!

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!